Nuad Bo’Rarn

Le Nuad Bo’Rarn s’inscrit dans les arts et les pratiques de santé traditionnels.

Souvent décrit comme le «yoga des paresseux», il présente des origines communes avec le Tuina chinois et la médecine Ayurvédique indienne.

Le Nuad Bo’Rarn est un soin manuel à la fois doux et tonique.

Ce massage* aux vertus bénéfiques pour la santé est reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis 1978.

Dans la tradition thaïlandaise, 72000 voies énergétiques, appelées «Sen», ont été répertoriées. Aujourd’hui, 10 Sen principaux épousant le modelé naturel du corps sont utilisés.

L’énergie qui parcourt les Sen anime l’équilibre physique, mental et émotionnel.

Quand elle circule sans blocage, nous sommes en bonne santé. En cas de blocage des désordres peuvent apparaître.

Le massage* traditionnel thaïlandais agit sur les Sen de deux manières :
• des mobilisations douces, des étirements et des extensions pour le travail articulaire et musculaire,
• des pressions le long des Sen et sur des zones du corps activent le flux d’énergie.

Il s’agit d’un soin complet qui, selon la tradition thaïlandaise, peut durer entre 1 heure et 3 heures.

Déroulement d’une séance :

Selon la tradition, le Nuad Bo’Rarn se reçoit habillé et en position allongé sur un futon (prévoir une tenue de coton ample et souple).

La technique consiste en des protocoles précis d’étirements et de torsions, accompagnés de pressions sur les Sen (lignes d’énergie). Ces pressions s’exercent à l’aide des pouces, des paumes, des avant-bras, des coudes et des genoux.

Pendant la séance le praticien se plonge dans un état méditatif et calme. Il invite le receveur à se concentrer sur sa respiration. Les mouvements et postures dynamiques s’effectuent au rythme de la respiration synchronisée des deux acteurs.

L’enchaînement fluide des séquences est propice à la détente et au relâchement. Le receveur est plongé dans un état de paix et de tranquillité tout en regagnant tonicité et dynamisme.

*Le terme massage est utilisé uniquement pour traduire les techniques étrangères en français. Ce “massage” est non thérapeutique, ne s’apparentant à aucune pratique médicale ni paramédicale occidentale.

Les commentaires sont clos.